texte rencontre magnifique Etes-vous plutôt films à la maison ou au cinéma ?

site de rencontre seoul rencontre lanaudiere

84% youtube rio roma al fin te encontre letra positif

rencontres autour de jean de bernières 6 avis de la communauté

Désolé, nous n'avons pas trouvé d'offre correspondante

adopte site rencontre meet fort de france Avis sur "site de rencontre statistique Etes-vous plutôt films à la maison ou au cinéma ?"

publié le 14/05/2017 | rencontre francois hollande et etienne tshisekedi kozlod
fondation culture et rencontre Membre depuis : rencontre medecin france 08/03/2011
vacances rencontres france Avis : gagne ta rencontre avec miley cyrus 92
rencontre fille annaba Lecteurs satisfaits : rencontre jeune mere celibataire 10
rencontres begadan Plus à mon sujet :
site de rencontre quebecois gratuit Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé serait purement fortuite...
agences de rencontres limoges chat sexe s evres bar rencontre belgique Excellent
message de rencontre original Avantages accro aux rencontres sur internet Un spectacle en public dans une salle obscure
pseudo skype pour rencontre Inconvénients rencontre à wicker park part 1 Aucun
très intéressant

"Lumière !"

prix des prostituées en thailande

prostitute high heels Lumière! Dans la petite salle sombre de cinéma de quartier, l'écran s'illumine soudain. Des images du passé en noir et blanc envahissent le grand panneau blanc. Petit frisson. J'ai là devant moi les toutes premières images de cinéma jamais tournées par l'homme qui défilent. Les frères Lumière sont vraiment des génies. Ils ont tout de suite trouvé le bon angle pour filmer les gens et les objets en mouvement comme ce train qui traverse la diagonale de l'écran. En quelques films de 50 secondes seulement, ils démontrent l'art et la manière de faire l'analyse et la synthèse du monde qui les entourent pour nous le restituer comme un cadeau venu du ciel. Il viennent d'inventer ce qu'eux-même ne savent pas encore, le 7ième art de l'Humanité. Rien que cela.

Moteur!


Chers Ciaonautes, un petit retour au clavier après ces quelques semaines de disette parce que je ne peux pas passer à côté d'un débat sur un thème qui m'est cher, le cinéma.
Oui, "Moteur!", c'est le moment d'imprimer des mots comme d'autres fixent à jamais des images sur la pellicule. Quelqu'un a dit que l'art, c'est la sublimation de la violence de l'homme ou quelque chose comme cela. Les cinéastes comme les peintres ou les musiciens transforment leur trop-plein d'énergie (négative ou inutile) en ce qui restera comme l'héritage de l'Humanité toute entière, les oeuvres d'art telles que "La Joconde" de De Vinci, "la cinquième symphonie" de Beethoven ou "la règle du jeu" de Renoir. Ce dernier a bien dû dire "Moteur!" ou quelque chose d'équivalent pour lancer la production de son oeuvre, peu de temps avant que ne débute la dernière guerre mondiale. Savait-il qu'il allait faire l'un des plus beaux films du cinéma français de tous les temps ? Non, vraisemblablement pas, mais il y a une chose qui est sûre, c'est que pour lui, son oeuvre une fois terminée allait inéluctablement finir projetée sur un grand écran, dans une salle obscure et devant un public venu se distraire le temps d'un samedi soir ou d'un dimanche après-midi pluvieux.

Ecran géant et salle obscure


Un grand écran blanc, l'obscurité et un parterre de spectateurs piqués par la magie de l'image. C'est ainsi que je conçois le film de cinéma. D'un point de vue macroscopique bien sûr pour un simple observateur que je suis. Techniquement, le metteur en scène a choisi une belle histoire, sélectionné les acteurs appropriés, imaginé les bons décors (naturels ou artificiels) et a arrangé tout cela pour en faire sa vision personnelle en y introduisant sa perception des choses, sa vision de la vie, des êtres et du monde quand ce n'est pas pour exposer ses propres opinions politiques ou philosophiques (parfois). Tout a été pensé pour mettre une oeuvre artistique au format final, c'est à dire le grand écran dans une salle plongée dans la pémombre et devant du public. Déroger à ces règles simples et connues au départ signifierait qu'un metteur en scène se moquerait de ces paramètres initiaux basiques et pourrait produire une oeuvre pouvant s'adapter à tous les formats, toutes les ambiances et surtout... à la solitude du téléspectateur devant son petit écran. Nous y voila, c'est bien le format final et l'environnement qui sont différents et cela change tout! Bien sûr, évidemment. Mais n'y-a-t-il pas, me diriez-vous, des films complètement adaptables au format de la TV ? Sans doute et cela s'appelle, Madame, Monsieur, des téléfilms et non des films de cinéma!

Le cinéma à la télé


Comme tout le monde, j'apprécie bien sûr de voir sur mon petit écran la énième diffusion de "La grande vadrouille", de "Ben-Hur" ou d'"Hôtel du Nord" (Atmosphère! Atmosphère...)... Peut être que pour les films dits à grand spectacle, manque-t-il cette dimension que les téléviseurs n'ont pas? Confortablement installé dans mon fauteuil, la cause est entendue et je me laisse avoir à chaque fois. Standards du cinéma, les films diffusés à la télé se consomment comme autant de produits alimentaires. Pas de problème, le film lorsqu'il est de qualité est sans surprise et agréable à re-re-re découvrir. On attend les scènes d'anthologie ou les repliques célèbres que l'on devance parfois du bout des lèvres une seconde ou deux avant d'être prononcées par les acteurs. Est-ce du cinéma ? Pas tout à fait -d'autres diront même pas du tout-, tout juste un produit de consommation et rien de plus, d'ailleurs les annonceurs se bousculent à chaque fois pour intercaler leurs réclames et ne s'y trompent pas...
Un film à la télé, ce n'est pas un choix délibéré et assumé puisqu'il suffit d'appuyer sur un bouton de la técommande pour le recevoir.
De plus en plus, les succès anciens servent aussi de marche-pieds aux nouvelles sorties. Ainsi, la rediffusion de Star Wars 5 sert de teasing à la sortie du Star Wars 6 ou l'avant dernier Woody Allen est diffusé peu de jours avant la sortie de son dernier film pour inciter les gens à ne pas manquer le nouveau rendez-vous fixé par le génial metteur en scène à son public fidèle.

Un acte volontaire


Se rendre au cinéma, c'est sélectionner un film -généralement neuf et non défloré- pour son histoire, son acteur principal ou son metteur en scène; c'est aussi payer sa place pour avoir le droit de plonger en compagnie d'autres spectateurs dans la nouvelle oeuvre de son créateur. C'est enfin faire la démarche de se déplacer, de sortir de chez soi et c'est déjà beaucoup.
Voir un film avec d'autres personnes change complètement et forcément la donne aussi. D'un spectacle individuel, on passe bien à une action collective de partage de l'image -et des émotions qui vont avec- où la perception du film est forcément différente. Combien de fois, fus-je en effet surpris de constater les rires ou les émotions palpables soudaines de spectateurs complètement captivés lors de la projection d'un film ? Voila pourquoi, on ne saurait recommander aux gens à se rendre au cinéma pour voir les films. Pour s'offrir un spectacle ... en live avant tout.


Les petits films du génial Lumière défilent les uns après les autres comme autant de trésors artistiques inestimables. La vie quotidienne de nos arrières (arrières) grands-parents défile sous nos yeux ébahis. La mémoire est restituée fidèlement sans artifices ni censures. Ces petits chefs d'oeuvres ont pris une vraie dimension historique, loins très certainement des objectifs initiaux de leur créateur. Ils retracent avec une insouciance et un désintéressement complets des pages de l'Histoire des Français et de notre pays. Le cinéma qui passe à la postérité. Comme le symbole de ce cinéma qui éclaire l'obscurité, l'obscurantisme. Lumière!

ou trouver une prostituée sur cavaillon Evaluation de la communauté

Cet avis a été lu 102 fois et a été évalué à
67% : easy love rencontre net rencontre damgan
citation pour nouvelle rencontre >bugs rencontre lola
très intéressant

analyse des sites de rencontres Votre évaluation sur cet avis

Quelle est l'utilité de cet avis pour prendre une décision d'achat ? phrase debut rencontre >rencontres à table visa infinite
rencontre femme kazakh mon caddy rencontre rencontres femmes ivoiriennes
rencontres avocats comment faire des rencontre sur meetic uitstapprogramma prostituees deventer
site de rencontre boff rencontres au fil de loire fhf rencontres de la communication hospitalière
djerba la fidele rencontres rencontre ibn saoud roosevelt rencontre tergnier
prostituées seine et marne rencontre clip art rencontres amicales aube
rencontre guilvinec annonces lausanne rencontres rencontre avec un ange darkiss
sortir rencontre vannes quand harry rencontre chuck streaming

chanson qui parle rencontre Commentaires sur cet avis

  • prostituée poignardée nantes
    site de rencontre pays basque gratuit Tagrande2002 rencontre gay cuba publié le 26/07/2017
    TI
  • comparatif sites de rencontres suisse
    creer site web rencontre monphiphi rencontre de st. gall publié le 06/06/2017
    Plus le temps d'aller au ciné et pourtant je me suis fait une année à plus de 400 films....
  • christiane f 13 ans droguée prostituée bande annonce
    application rencontre gay blackberry fragar prostituée redon publié le 23/05/2017
    Et comme j'ai la chance de pouvoir aller au cinéma le matin voire le midi grand maximum, je ne suis jamais dérangée par tout ce qui est insupportable le week-end, voire le soir, pas de pop-corns ou tout autre désagrément !! Et oui, c'est ça le bonheur de la retraite !! Il faut bien qu'il y ait des compensations, non ??
  • mazal rencontres sites de rencontres à yaoundé

    Vous avez apprécié cet avis ? Vous avez une question ? Identifiez-vous avec votre compte Ciao pour laisser un commentaire à l'auteur. meilleur site de rencontre jeune 2012

rencontre st loubes match site de rencontre gratuit Information produit : Etes-vous plutôt films à la maison ou au cinéma ?

Description du produit par le fabriquant

Ciao

sortie rencontre paris Référencé sur Ciao depuis: 11/05/2017